Thomas Pietrzak
english
Astronomie

Observations
Catalogue
Instruments

Astronomie

21/04/2006 : description

Cette soirée allait être la première avec ma Powermate x5. Grâce à cette lentille je vais désormais pouvoir faire des gros plans sur les planètes. La nuit a été presque parfaite pour tester l'engin : Saturne et Jupiter étaient de la partie.

Je vérifie la collimation l'après midi, et apparament le primaire est légèrement mal orienté. Je corrige ça, le temps de comprendre comment ça fonctionne tout ça et de trouver une clef allen de 2,5. Note : c'est ma première collimation, ça va c'était pas trop corsé.

Je commence à tout installer avant la nuit complète. Quelques nuages se balladent par-ci par là. Manque de bol : ils ont décidé de squater près de l'étoile polaire think Du coup j'ai du faire une mise en station approximative, pour ne pas dire à la louche. Je l'ai réellement senti par la suite.

Sachant que Mars commence à devenir vraiment basse, je tente de la pointer en début de soirée, mais rien n'y fait, elle est déjà masquée. C'est ça d'habiter dans une vallée. Mais faut voir le bon côté des choses : je ne suis pas gêné par les problèmes athmosphériques de l'horizon. bigsmile

Du coup je me tourne direct vers Saturne. Je la pointe au 13mm, puis j'emboite la Powermate dessus pour voir ce que ça donne en visuel. En théorie ça fait du 384x (Focale de l'instrument 1000mm, focale de l'oculaire 13x et multiplicateur de la lentille x5). L'image est correcte, mais est quand même moins nette qu'au 3,5mm (285x). La différence de taille ne semble pas frappante d'ailleurs. La collimation n'a pas amélioré drastiquement la qualité : c'est toujours pas 100% net à fort grossissement. Mais peut être est-ce normal. Pour le fun je tente le 3,5mm avec la powermate, et là c'est de la boucherie : on ne voit qu'un nuage de Saturne. On reconnait la forme, mais impossible d'avoir le moindre détail : on distingue juste les anneaux. Du coup j'ai peur que ça soit pareil à la webcam. Je me décide donc à la sortir pour en avoir le coeur net.

Alors j'ai eu un mal fou à la faire rentrer dans le champ de la webcam, et pour cause : ma mise en station à l'arrache fait que Saturne se barre du champ en une dizaine de secondes think La polaire n'étant toujours pas visible, et ne connaissant aucun autre moyen de faire une mise en station (oui je sais...) je m'en contente. Je lance la capture, télécommande en main pour réajuster. C'est un peu bricolage mais c'est tout ce que j'avais en magasin. Les 1500 images prennent une éternité à se faire, mais j'apperçois de bonnes images défiler. Finalement le compositage me donne quelque chose de satisfaisant selon moi vu les conditions. Je passe les détails sur la régistration (alignement) des images avec la planète qui se balladait sur toute l'image smile

Saturne

Après ça, j'essaye de voir autre chose, alors je tente les amas globulaires M3 et M13. J'avais déjà vu M3, et selon mes données M13 est plus brillante et plus grosse. Rien à faire : j'ai tenté avec les coordonnées, du star hopping, etc. je ne la trouve pas. Je tente M3 et je la vois : pas très brillante quand même, je n'ose même pas faire un dessin tellement je ne vois rien en fait. Le temps passe et vu l'heure, je me dis que Jupiter se lève bientôt. Je recule pour regarder par dessus le toit de la maison et en effet je vois un gros point lumineux. Bref je me décide d'attendre. Pendant ce temps je profite d'un ciel plus dégagé pour refaire ma mise en station.

L'attente n'a pas été veine. Premièrement les nuages ne se sont pas incrustés, et deuxièmement pour une première observation de Jupiter j'ai été loin d'être déçu. Au 13mm (77x) on distingue clairement une boule avec les 4 satellites principaux autour. Les rayures de la planète sont clairement visibles. Je regarde avec le 3,5mm : c'est quand même un peu flou, même si c'est tout de même sympathique. Malheureusement la tache rouge n'est pas au rendez-vous. Je fais tout de même un petit dessin. Mine de rien il se fait tard, et en tant que grosse marmotte, je décide de ne pas trop tarder. Je met donc la webcam avec la Powermate pour lancer une petite capture de 2000 images. Le traitement révèle une image pas si terrible, sans tache rouge.

Jupiter Jupiter